Archivé — Modèles de réussite 1998-1999

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

De quoi parlent un groupe d'enseignants quand ils se réunissent?

De l'enseignement! C'est exactement ce qui s'est produit quand nous, les lauréats des certificats d'excellence de 1998-1999, nous sommes rencontrés à Ottawa en mai. Une fois les formalités réglées, « D'où venez-vous? Qu'enseignez-vous? », nous sommes rapidement passés aux questions importantes.

Certaines revenaient constamment sur le tapis. Le risque élevé de décrochage chez certains élèves était parmi celles-là, compte tenu des événements récents. Nous avons parlé du déchirement que nous ressentons quand un élève du secondaire décroche, mais nous avions aussi de bonnes nouvelles. Vous le verrez, certains d'entre nous ont remporté de grandes victoires en aidant des élèves à risque à reprendre goût à l'école.

La technologie, avec ses hauts et ses bas, figure parmi les grandes préoccupations. Il y a beaucoup plus de technologie dans la classe qu'auparavant, mais beaucoup d'entre nous croient que nous n'en tirons pas le meilleur parti. Poursuivez votre lecture et vous connaîtrez certaines des grandes idées que nous avons pour utiliser efficacement la technologie à l'école.

Pour beaucoup de lauréats, les murs de la classe sont faits pour être abattus. Nous avons parlé des programmes qui débordent le cadre scolaire et le transforment, produisant de nouveaux programmes qui intègrent diverses matières et ouvrent la classe sur le monde extérieur. Nous avons fièrement exhibé des photos, des vidéos et des pages Web pour montrer les grandes réalisations de nos élèves dans l'école d'aujourd'hui.

Les tenants et les aboutissants de l'apprentissage par activités thématiques ont aussi alimenté la conversation. Nous avons parlé d'engager les élèves dans la poursuite d'objectifs concrets, pour qu'ils acquièrent des compétences, mais aussi pour qu'ils voient ce qu'ils peuvent faire avec ces compétences, dans leurs études et au delà.

L'heure du retour avait sonné et nous parlions encore du bonheur d'aider les élèves à réussir et des défis que l'école nous lance chaque année.

Articles
Section Articles pour le Modèles de réussite 1998-1999

Articles connexes
Section Articles connexes pour le Modèles de réussite 1998-1999