Archivé — Transcriptions - Portraits Vidéo

Informations archivées

Information identifiée comme étant archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’a pas été modifiée ni mise à jour depuis la date de son archivage. Les pages Web qui sont archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez la demander sous d’autres formes. Ses coordonnées figurent à la page « Contactez-nous »



Arlene Anderson

(Musique commence à jouer)

Arlene Anderson
Rockridge Secondary School
Vancouver-Ouest (Colombie-Britannique)

(Succession d’images défilant vers la caméra mettant en vedette Arlene et ses élèves prenant part à divers activités)

Si vous disposez d’une idée, mais que vous ne savez pas par où commencer, Arlene Anderson est l’enseignante qu’il vous faut. Remettez-vous à l’enseignante-bibliothécaire férue de technologie de la Rockridge Secondary School et votre projet est assuré de voir le jour. Si l’école est un atome, la bibliothèque de Mme Anderson est son noyau où l’énergie et l’enthousiasme alimentent les idées. Elle montre aux élèves comment voir le tableau d’ensemble en créant des liens vers les organismes communautaires… et lorsque cette enseignante organise une excursion, les élèves s’empresseront d’attester qu’ils ne font pas qu’aller quelque part, mais qu’ils participent à l’expérience du lieu en question.

(…succession d’image termine)

(Photo de Arlene Anderson avec du texte ci-dessous qui lit):
Arlene Anderson
Vancouver-Ouest (Colombie-Britannique)

(Photo du Premier minister Stephen Harper avec Arlene Anderson)

(La musique arrête de jouer)




Catherine Downey, David Gill and Corey Morgan

(Musique commence à jouer)

Catherine Downey, David Gill et Corey Morgan
Amalgamated Academy
Bay Roberts (Terre-Neuve-et-Labrador)

(Succession d’images défilant vers la caméra mettant en vedette Catherine, David et Corey travaillant ensemble et en train d’aider des étudiants)

Trois n’est nettement pas « un de trop » lorsque Corey , Catherine et David se réunissent. Lorsque ce trio d’enseignants superhéros allie ses forces, la magie opère et Amalgamated Academy se transforme en société de production Amalgamated Media Production Company. Ceux qui y assistent se rendent rapidement compte que l’enseignement pour ces trois acolytes n’est pas une seconde nature… mais bien leur nature même. Des artistes résidents locaux, des blogues, des wikis et des Moodles, des festivals de cinéma et de dramaturgie, des concours de mathématiques et des épreuves de compétences – ces trois complices montrent aux élèves comment concrétiser le tout et se sentir habilités à le faire valoir.

(…succession d’image termine)

(Photo de Catherine Downey, David Gill et Corey Morgan ensemble avec du texte ci-dessous qui lit):
Catherine Downey, David Gill et Corey Morgan
Bay Roberts (Terre-Neuve-et-Labrador)

(Photo du Premier minister Stephen Harper avec Catherine Downey, David Gill et Corey Morgan ensemble)

(La musique arrête de jouer)




Christine Marin

(Musique commence à jouer)

Christine Marin
Alfred Dixon Elementary School
Richmond (Colombie-Britannique)

(Succession d’images défilant vers la caméra mettant en vedette Christine en train d’enseigner et prenant part à divers activités avec ses élèves)

Recherchez le mot « influent » dans le dictionnaire et vous pourriez bien y trouver une photo de Christine Marin. Avec plus de 35 ans d’expérience de son métier, elle est la personne-ressource de tout le monde; elle a fait de tout et elle l’a bien fait sur toute la ligne. Non seulement active dans son école, Christine Marin est aussi connue pour sa propension à créer et à enclencher des possibilités pour les autres… au niveau de l’école secondaire, au niveau du conseil, à l’échelle provinciale, dans les universités, et même sur le plan international! Elle aide ses élèves à dégager une interprétation sensée du monde qui les entoure et elle leur trouve des façons d’établir des liens avec la vie réelle.

(…succession d’image termine)

(Photo de Christine Marin avec du texte ci-dessous qui lit):
Christine Marin
Richmond (Colombie-Britannique)

(Photo du Premier minister Stephen Harper avec Christine Marin)

(La musique arrête de jouer)




Daniel Ryan Grassick

(Musique commence à jouer)

Daniel Ryan Grassick
Rideau Park School
Calgary (Alberta)

(Succession d’images défilant vers la caméra mettant en vedette Daniel et ses élèves prenant part à diverses activités)

S’ils ne sont pas à un gymnase d’escalade local ou en train de parfaire leur initiation aux consignes en cas d’avalanches, les élèves de Daniel Ryan Grassick se trouvent peut-être dans la cour d’école à préparer des catapultes pour le lancement de pastèques dans le cadre de projets scientifiques fondés sur le principe d’enquête. M. Grassick enseigne à ses élèves à devenir des détectives, à sonder la réalité et à passer à l’action. Sa passion pour les médias et la technologie ont alimenté la réinauguration du site Web de la Rideau Park School, implanté un nouveau cours de photographie et mis en œuvre le programme de prix du Duc d’Édimbourg. Avec un peu de savoir-faire de technophile et un intérêt personnel pour la photographie et les beaux-arts, Daniel Grassick inspire les élèves à découvrir leurs propres passions.

(…succession d’image termine)

(Photo de Daniel Ryan Grassick avec du texte ci-dessous qui lit):
Daniel Ryan Grassick
Calgary (Alberta)

(Photo du Premier minister Stephen Harper avec Daniel Ryan Grassick)

(La musique arrête de jouer)




Harold Wardrop

(Musique commence à jouer)

Harold Wardrop
Brentwood College School
Mill Bay (Colombie-Britannique)

(Succession d’images défilant vers la caméra mettant en vedette Harold et ses élèves prenant part a divers activités et projets)

C’est un véritable croisement entre Sherlock Holmes et Indiana Jones lorsque Harold Wardrop offre son cours de mathématiques. Doté d’une capacité unique, il a l’art de transformer une formule abstraite en une expérience amusante dont les élèves parleront encore à la récréation! Il s’attaque aux mathématiques en s’armant des principes du hockey sur glace, de la médecine légale, de la planche nautique et du Sky Train de Vancouver. Qu’il s’agisse d’un jeu de Jeopardy ou de l’expérience d’acheter une voiture de rêve ou de vivre avec un colocataire, les élèves de Harold Wardrop apprennent les mathématiques, tirent des leçons de la vie réelle et s’amusent en cours de route.

(…succession d’image termine)

(Photo de Harold Wardrop avec du texte ci-dessous qui lit):
Harold Wardrop
Mill Bay (Colombie-Britannique)

(Photo du Premier minister Stephen Harper avec Harold Wardrop)

(La musique arrête de jouer)




Joanna Sanders Bobiash

(Musique commence à jouer)

Joanna Sanders Bobiash
École Wilfrid Walker School
Regina (Saskatchewan)

(Succession d’images défilant vers la caméra mettant en vedette Joanna et ses élèves en train de participer à divers activités)

Ce qui a débuté par un intérêt passager pour les ordinateurs et Internet a transformé Joanna Sanders Bobiash en une enseignante technophile extraordinaire. Les élèves mettent à rude épreuve la plus récente technologie tandis que cette enseignante à l’esprit curieux trouve des façons ingénieuses d’intégrer le blogage, le Skyping, le Webquesting et le Googling à ses leçons. Les élèves deviennent des débrouillards, des penseurs critiques, des présentateurs confiants et des artistes créatifs… non seulement prêts à réussir à l’école secondaire, mais également prêts à conquérir le monde.

(…succession d’image termine)

(Photo de Joanna Sanders Bobiash avec du texte ci-dessous qui lit):
Joanna Sanders Bobiash
Regina (Saskatchewan)

(Photo du Premier minister Stephen Harper avec Joanna Sanders Bobiash)

(La musique arrête de jouer)




Laurie Cassie and Rebecca Robins

(Musique commence à jouer)

Laurie Cassie and Rebecca Robins
David Livingstone Elementary School
Vancouver (Colombie-Britannique)

(Succession d’images défilant vers la caméra mettant en vedette Laurie et Rebecca prenant part à divers activités avec leurs élèves)

Tirez-vous une bûche et servez-vous du thé et des biscuits dans l’un des Cafés-passions chez Laurie et Rebecca, où les passions des élèves nourrissent les discussions. Ce duo d’enseignantes technophiles a fait des claviers INTELLIGENTS et des vidéos un aspect du quotidien de sa salle de classe et il innove sans cesse, en tentant de trouver des façons stimulantes de conserver l’intérêt de leurs élèves et de les aider à exceller. Leur savoir-faire en matière de technologie est très prisé et il a inspiré et atteint des centaines d’autres éducateurs dans la recherche de moyens d’améliorer leurs pratiques d’enseignement.

(…succession d’image termine)

(Photo de Laurie Cassie and Rebecca Robins avec du texte ci-dessous qui lit):
Laurie Cassie and Rebecca
Vancouver (Colombie-Britannique)

(Photo du Premier minister Stephen Harper avec Laurie Cassie and Rebecca Robins)

(La musique arrête de jouer)




Louis Laroche

(Musique commence à jouer)

Louis Laroche
École Lanaudière
Montréal (Québec) 

(Succession d’images défilant vers la caméra mettant en vedette les élèves de Louis qui travaillent sur divers projets)

Salle de classe, atelier d’ébénisterie, entreprise ou studio de cinéma? Peu importe le thème abordé ou les moyens utilisés, Louis Laroche se consacre à l’idée que les jeunes apprennent mieux par l’expérience et que les raccourcis ne favorisent pas la vraie compréhension. Jamais à court de projets et armé d’une passion contagieuse, il crée avec aise, des structures qui offrent une occasion unique aux jeunes de façonner à leur image des projets éducatifs conçus par eux et pour eux.
(…succession d’image termine)

(Photo de Louis Laroche avec du texte ci-dessous qui lit):
Louis Laroche
Montréal (Québec) 

(Photo du Premier minister Stephen Harper avec Louis Laroche)

(La musique arrête de jouer)




Nathan Beeler

(Musique commence à jouer)

Nathan Beeler
Charles P. Allen High School
Bedford (Nouvelle-Écosse)

(Succession d’images défilant vers la caméra mettant en vedette Nathan comme chef d’orchestre et ses élèves qui participent dans des orchestres scolaires)

Lorsque Nathan Beeler prend dans sa main la baguette du chef d’orchestre, ses élèves peuvent faire danser les notes qui se trouvent sur leurs partitions musicales. Grâce à de nombreux projets colorés et la promotion du contenu du programme d’études canadien, il a l’art de rassembler les savoirs, les gens et les cultures en une parfaite harmonie… tout comme les instruments que l’on trouve dans un orchestre. Il a décroché des possibilités uniques pour ses élèves et il leur a montré que travailler vers l’obtention d’une chose dans laquelle on croit apportera succès et satisfaction à n’importe quelle carrière.
(…succession d’image termine)

(Photo de Nathan Beeler avec du texte ci-dessous qui lit):
Nathan Beeler
Bedford (Nouvelle-Écosse)

(Photo du Premier minister Stephen Harper avec Nathan Beeler)

(La musique arrête de jouer)




Paul Finkelstein

(Musique commence à jouer)

Paul Finkelstein
Stratford Northwestern Secondary School
Stratford (Ontario)

(Succession d’images défilant vers la caméra mettant en vedette Paul et ses élèves en train to préparez les repas)

Avez-vous déjà entendu un avocat crier? Accédez au Screaming Avocado Café, et constatez-le par vous-même. La cafétéria alternative exploitée par les élèves où la gent étudiante de l’école secondaire Stratford Northwestern Secondary School apprend les hauts et les bas de l’exploitation d’une entreprise, d’un blogue et d’une cuisine communautaire est l’une des brillantes recettes de Paul Finkelstein pour mener au succès. Pour M. Finkelstein, les aliments sains sont un droit et il habilite ses élèves à promouvoir cette philosophie. Pas une seule miette n’aboutit dans les rebuts dans les leçons de M. Finkelstein et ses élèves se font constamment rappeler l’importance du travail – et de la consommation d’aliments – ensemble.

(…succession d’image termine)

(Photo de Paul Finkelstein avec du texte ci-dessous qui lit):
Paul Finkelstein
Stratford (Ontario)

(Photo du Premier minister Stephen Harper avec Paul Finkelstein)

(La musique arrête de jouer)




Sandra Ipana

(Musique commence à jouer)

Sandra Ipana
Sir Alexander Mackenzie School
Inuvik (Territoires du Nord-Ouest)

(Succession d’images défilant vers la caméra mettant en vedette Sandra en train d’enseigner ses élèves)

Mettez le pied dans la salle de classe de Sandra Ipana et ne soyez pas étonnés de ce que vous y découvrirez. Avec la moitié du temps réparti entre l’anglais et l’inuvialuktun, les élèves travaillent périodiquement avec un aîné local, la danse des tambours et l’apprentissage de nouveaux mots, syntagmes et expressions en inuvialuktun. Bien qu’ils ne soient qu’au niveau de la maternelle, les élèves de Mme Ipana en apprennent également à propos des ordinateurs, de la sécurité sur Internet, des mathématiques et des arts langagiers.

(…succession d’image termine)

(Photo de Sandra Ipana avec du texte ci-dessous qui lit):
Sandra Ipana
Inuvik (Territoires du Nord-Ouest)

(Photo du Premier minister Stephen Harper avec Sandra Ipana)

(La musique arrête de jouer)




Scott Masters

(Musique commence à jouer)

Scott Masters
Crestwood Preparatory College
Toronto (Ontario)

(Succession d’images défilant vers la caméra mettant en vedette divers photos historique ainsi que les élèves de Scott avec des anciens combattants)

Franchissez le pas de la porte ouvrant sur la classe d’histoire des appareils à remonter le temps de Scott Masters et vivez un « retour vers le futur ». Faisant le pont entre les technologies et les gens d’aujourd’hui, d’une part, et les évènements et les gens d’hier, d’autre part, M. Masters cherche à faire de ce monde un endroit un peu moins vaste et de l’histoire une science un peu plus accessible. Grâce à un projet d’histoire orale (Oral History Project) maintenant largement reconnu, les élèves voient l’histoire prendre vie alors qu’ils numérisent des photos, des documents et des entrevues sur un site Web des anciens combattants unique en son genre. Scott Masters branche ses élèves et leurs familles sur des expériences qui ont fait une profonde différence dans leurs vies.

(…succession d’image termine)

(Photo de Scott Masters avec du texte ci-dessous qui lit):
Scott Masters
Toronto (Ontario)

(Photo du Premier minister Stephen Harper avec Scott Masters)

(La musique arrête de jouer)




Sean Clark

(Musique commence à jouer)

Sean Clark
Sacred Heart High School
Stittsville (Ontario)

(Succession d’images défilant vers la caméra mettant en vedette Sean avec ses élèves prenant part a divers projets de class)

Les élèves de la salle de classe de Sean Clark utilisent leur téléphone cellulaire pour communiquer avec des minirobots mobiles éloignés et commercialiser un programme auprès d’« investisseurs » intéressés. Les élèves peuvent se confondre en rêveries, mais non dans l’espace alors que Sean Clark transforme un vulgaire plafond et quatre murs en un planétarium des plus magique. Alimenté par sa propre curiosité, cet enseignant a créé des expériences incroyables grâce à des partenariats avec l’Université Carleton et l’Agence spatiale canadienne (ASC), qui ont permis aux élèves d’explorer les merveilles de l’espace.

(…succession d’image termine)

(Photo de Sean Clark avec du texte ci-dessous qui lit):
Sean Clark
Stittsville (Ontario)

(Photo du Premier minister Stephen Harper avec Sean Clark)

(La musique arrête de jouer)




Shirley Dalrymple

(Musique commence à jouer)

Shirley Dalrymple
Thornhill Secondary School
Thornhill (Ontario)

(Succession d’images défilant vers la caméra mettant en vedette les élèves de Shirley utilisant des ordinateurs et prenant part de divers projets)

YouTube et les calculatrices font bon ménage dans la salle de classe de cette enseignante. Shirley Dalrymple a fait de l’enseignement des mathématiques une véritable science et sa formule n’est pas si complexe. Le succès de Mme Dalrymple se trouve dans sa capacité de « se brancher » à ses élèves par le truchement de la technologie. Ses élèves ont participé à un concours de mathématiques qui a transformé formules en récits, qui – à leur tour – ont été évalués par des vedettes non issues du monde des mathématiques telles que Alanis Morissette. Après 20 ans dans le domaine, Mme Dalrymple est une incroyable source de renseignements et d’inspirations pour ses collègues, qui visitent périodiquement sa salle de classe dans l’espoir d’y apprendre par l’exemple qu’elle offre.

(…succession d’image termine)

(Photo de Shirley Dalrymple avec du texte ci-dessous qui lit):
Shirley Dalrymple
Stittsville (Ontario)

(Photo du Premier minister Stephen Harper avec Shirley Dalrymple)

(La musique arrête de jouer)




Todd Ablett

(Musique commence à jouer)

Todd Ablett
Gladstone Secondary School
Vancouver (Colombie-Britannique)

(Succession d’images défilant vers la caméra mettant en vedette les élèves de Todd participant et présentant leurs projets robotique)

Dans un recoin d’une école du East Side de Vancouver, les ampoules brillent toujours vivement par une soirée de novembre pluvieuse. Environ deux douzaines d’élèves sont à pied d’œuvre dans l’atelier de robotique de Todd Ablett, à partager des idées pour optimaliser le rendement de leur robot. Et ce n’est pas sorcier de comprendre pourquoi : lorsque les menus étudiants pénètrent dans l’atelier, ils savent qu’ils viennent d’accéder à lieu très particulier. Avec une salle de classe inclusive et un cœur généreux, Todd Ablett accompagne ses élèves parmi les méandres des concours de robotique du monde entier.

(…succession d’image termine)

(Photo de Todd Ablett avec du texte ci-dessous qui lit):
Todd Ablett
Vancouver (Colombie-Britannique)

(Photo du Premier minister Stephen Harper avec Todd Ablett)

(La musique arrête de jouer)




William Eaton

(Musique commence à jouer)

William Eaton
Similkameen Elementary Secondary School
Keremeos (Colombie-Britannique)

(Succession d’images défilant vers la caméra mettant en vedette William qui aide et prend part a divers activités avec ses élèves)

Bien à l’abri dans les confins reculés de la Colombie-Britannique, William Eaton s’est silencieusement employé à transformer le monde dans sa salle de classe au cours des six dernières années. Penseur, leader et toujours philosophe, il s’agit d’un de ces enseignants qui fait part volontiers de ses réflexions aux élèves et qui les habilite avec un sentiment de fierté et de propriété à l’égard de ce qu’ils font. Avec un site Web qui se démarque du lot, cet enseignant, ou « animateur de l’apprentissage » comme il prend plaisir à se décrire, a également conçu une page Web innovante qui montre aux élèves que l’apprentissage des mathématiques ne diffère en rien de l’apprentissage de la maîtrise de l’art de rouler à vélo.

(…succession d’image termine)

(Photo de William Eaton avec du texte ci-dessous qui lit):
William Eaton
Keremeos (Colombie-Britannique)

(Photo du Premier minister Stephen Harper avec William Eaton)

(La musique arrête de jouer)